Sélectionner une page

Sofath et la géothermie : une énergie propre et économique pour l’habitat

La géothermie fait progressivement son apparition parmi les solutions énergétiques renouvelables, disponibles actuellement en France. La ville de Paris, à titre d’exemple, a décidé d’alimenter en eau chaude plusieurs quartiers grâce à ce procédé. Dans le 19e arrondissement de la capitale, l’objectif à long terme est d’approvisionner plus d’un million de mètres carrés en eau chaude via la géothermie. Afin de bien comprendre le fonctionnement et les différents avantages de la géothermie, SOFATH, référente dans le domaine, vous propose d’en apprendre davantage sur cette énergie propre en plein développement.

Quels sont les avantages de la géothermie ?

La géothermie présente de nombreux avantages, en particulier par rapport aux sources d'énergie conventionnelles. SOFATH, spécialiste dans les énergies renouvelables, nous les présente. L'énergie géothermique est bonne pour l'environnement Avant tout, l'énergie...

lire plus

Géothermie : aides et subventions

Les pompes à chaleur géothermiques ont de plus en plus de succès en France, et pour cause, leurs avantages sont nombreux. Elles permettent de réduire drastiquement vos factures énergétiques en plus de limiter l’impact de votre logement sur l’environnement. De plus, il...

lire plus

Qu’est-ce que la géothermie selon SOFATH ?

Le terme « géothermie » est issu du grec ancien. Il est composé de « géo » signifiant la terre, et de « thermos » qui veut dire la chaleur. D’après SOFATH, la géothermie peut être définie comme étant une source naturelle de chaleur provenant de la terre, capable de fournir de l’énergie. Dans le cadre de l’habitat, il est possible d’exploiter cette énergie avec pour objectif de chauffer ou de rafraîchir votre maison. L’exploitation de la chaleur géothermique peut être réalisée à différents niveaux. On distingue quatre catégories principales.

Premièrement, on retrouve la géothermie de haute température, qui concerne l’eau présente sous terre dépassant les 180°C. Elle est disponible uniquement dans certaines régions du monde, souvent située dans des régions volcaniques. On retrouve des fluides géothermiques à haute température notamment en Islande, en Asie, en Amérique du Sud, en Afrique, mais aussi dans certaines îles de l’Océan Pacifique. Afin de récupérer cette grande source d’énergie, le forage à plus de 2000 mètres de profondeur est nécessaire. De plus, à cette température, la ressource peut se présenter sous forme liquide ou bien sous forme de vapeur. Ce type de géothermie est essentiellement utilisée dans le domaine industriel.

Deuxièmement, on peut identifier la géothermie dite de moyenne température. L’énergie se présente alors sous forme d’eau uniquement. Cette dernière est alors captée à une température comprise entre 100 et 180°C. Cette source d’énergie est exploitée similairement à la géothermie de haute température. Présente à moins de 1500 mètres de profondeur en moyenne, elle est généré grâce à la présence de roches de nappes phréatiques.

Troisièmement, on peut aborder la géothermie de basse température. L’eau présente une température comprise entre 30 et 100°C. Elle est généralement exploitée dans le cadre du chauffage collectif urbain, comme par exemple les immeubles, les piscines municipales ou même les gymnases. Mais elle est aussi utilisable dans un contexte agricole, la géothermie à basse température sert notamment à chauffer les serres grâce à un système de réseau de chaleur.

Enfin, quatrièmement, on différencie la géothermie de basse température de la géothermie à très basse température. En effet, cette dernière catégorie concerne essentiellement le chauffage individuel, domaine d’excellence de SOFATH. Cela correspond à l’énergie nécessaire pour chauffer une habitation. Dans cette configuration, la température nécessaire à l’extraction de la chaleur est inférieure à 30°C. Le forage est plus faible également, car la profondeur requise est de 100 mètres maximum.

Comment fonctionne la géothermie ?

Maintenant que les différents types de géothermie ont été définis, il est intéressant de se focaliser essentiellement sur la géothermie destinée à l’habitat. En effet, cette catégorie encore peu connue du grand public, mérite d’être plus développée. C’est pourquoi, les experts de la marque SOFATH partagent avec vous leurs connaissances.

Comment utiliser la géothermie ?

Il existe différents types d’installations géothermiques permettant de capter la chaleur venant de la terre, SOFATH vous expose les différentes variétés de pompe à chaleur, aussi appelées PAC. Mais avant cela, il est important de comprendre ce qu’est une pompe à chaleur géothermique. Cette dernière permet l’exploitation directe des calories naturellement présentes dans le sol (à savoir, issues de la terre ou issues d’une nappe phréatique) afin de produire de la chaleur ou du froid.
La PAC se divise en quatre éléments : l’évaporateur, le compresseur, le condenseur et le détendeur. Ensemble, ils permettent de transformer l’énergie de basse température en une énergie à plus haute température, grâce à un fluide caloporteur. Ce système fonctionne car en diminuant la température du sol, elle augmente la température du lieu récepteur d’énergie, en l’occurrence une maison. Ce système est identique à celui d’un réfrigérateur. Cependant, l’avantage considérable de la PAC c’est qu’elle permet également de diminuer la température de la maison. Elle est donc en mesure d’assurer à la fois un réchauffement et un refroidissement en fonction de la saison.

Deux façons d’exploiter la chaleur

Passons maintenant aux différents types de capteurs. Tout d’abord, on retrouve la PAC à captage horizontal. Le principe est simple, des capteurs sont disposés horizontalement sur le terrain de la maison, à une profondeur moyenne d’un mètre seulement. Ensuite, il existe des capteurs verticaux. Leur fonctionnement est similaire aux capteurs horizontaux car ils permettent également d’extraire les calories présentes dans le sol à l’aide d’un fluide caloporteur. L’unique chose qui les différencie est la profondeur des capteurs. Dans le cas du captage vertical, les tuyaux sont installés jusqu’à une dizaine de mètres de profondeur.

Dernièrement, sachez qu’un système de captage sur nappe phréatique est également possible, à condition d’être à proximité d’une nappe phréatique. En effet, l’exploitation des calories s’effectue grâce à deux forages distincts. Un forage est destiné à la production de chaleur ou de froid, se dirigeant vers l’habitation. Tandis qu’un autre forage permet de rejeter l’eau (utilisée préalablement pour la production de chaud ou de froid) à nouveau dans la nappe phréatique.

En résumé, les experts de SOFATH sont d’avis de dire que ces trois types de capteurs possèdent tous à la fois des avantages mais aussi des inconvénients. Le capteur horizontal, par exemple, est simple à installer car il n’engendre que peu de travaux. Mais il ne peut être envisagé qu’à condition d’avoir un vaste espace autour de l’habitation. Tandis que le capteur vertical est idéal si vous n’avez pas de grand jardin. En revanche, il requiert un forage dans le sol important, nécessitant parfois l’intervention d’une entreprise spécialisée.

Comment chauffer et climatiser la maison ?

L’avantage considérable de la géothermie c’est qu’elle permet à la fois de chauffer votre maison en hiver mais aussi de la rafraîchir en été. Concernant le chauffage, la géothermie s’applique à différents niveaux. Elle peut être diffusée grâce aux radiateurs et grâce au plancher chauffant. De plus, le système géothermique permet aussi de produire de l’eau chaude sanitaire (aussi appelée ECS). Pour ce faire, il est possible d’intégrer directement la production d’eau chaude sanitaire à votre pompe à chaleur grâce à un ballon d’eau intégré. Ce système est très économique car il permet de diviser la facture annuelle d’ECS par quatre en comparaison avec l’utilisation d’un chauffe-eau électrique. Autrement, sachez qu’il est aussi envisageable de relier la pompe à chaleur à un ballon d’eau chaude déjà existant dans l’habitation.

En ce qui concerne la climatisation de la maison, SOFATH est d’avis que la géothermie présente aussi un confort avantageux. En effet, il existe des PAC réversibles, capables de capter la chaleur de l’habitation pour l’évacuer ensuite dans le sol grâce au système de fluide caloporteur. De plus, ces PAC réversibles sont en mesure de stocker la chaleur durant l’été. Par conséquent, à l’arrivée du froid, la chaleur stockée est directement utilisée afin de chauffer à nouveau la maison.

L’avantage considérable de la géothermie c’est qu’elle permet à la fois de chauffer votre maison en hiver mais aussi de la rafraîchir en été. Concernant le chauffage, la géothermie s’applique à différents niveaux. Elle peut être diffusée grâce aux radiateurs et grâce au plancher chauffant. De plus, le système géothermique permet aussi de produire de l’eau chaude sanitaire (aussi appelée ECS). Pour ce faire, il est possible d’intégrer directement la production d’eau chaude sanitaire à votre pompe à chaleur grâce à un ballon d’eau intégré. Ce système est très économique car il permet de diviser la facture annuelle d’ECS par quatre en comparaison avec l’utilisation d’un chauffe-eau électrique. Autrement, sachez qu’il est aussi envisageable de relier la pompe à chaleur à un ballon d’eau chaude déjà existant dans l’habitation.

En ce qui concerne la climatisation de la maison, SOFATH est d’avis que la géothermie présente aussi un confort avantageux. En effet, il existe des PAC réversibles, capables de capter la chaleur de l’habitation pour l’évacuer ensuite dans le sol grâce au système de fluide caloporteur. De plus, ces PAC réversibles sont en mesure de stocker la chaleur durant l’été. Par conséquent, à l’arrivée du froid, la chaleur stockée est directement utilisée afin de chauffer à nouveau la maison.

Qui peut bénéficier d’une énergie géothermique ?

Un autre avantage de la géothermie d’après les experts de SOFATH, c’est qu’elle est envisageable peu importe où vous habitez. La géothermie fonctionne indépendamment du climat extérieur. En effet, l’habitation peut être localisée dans une région froide comme dans une région chaude, la géothermie possède un système identique. L’unique condition à remplir afin de passer à l’énergie géothermique est d’être en présence d’un sol exploitable.

 

Vous l’aurez compris, la géothermie présente de nombreux points forts. De plus, elle connaît un développement soutenu depuis quelques années. En France, de nombreuses installations sont réalisées chaque année. La tendance à l’énergie propre n’est pas prête de s’arrêter, alors passer à l’énergie géothermique est loin d’être un pari osé !